Skip to content
La Tribune de l'Art | Bénédicte Bonnet Saint-Georges

Un tableau d’Odilon Redon acquis par le musée de Boston
Bénédicte Bonnet Saint-Georges
April 11, 2019

Acquisition - Boston, Museum of Fine Arts - Un être grimaçant, recroquevillé sur lui-même est assis devant une barque. Le Musée des Beaux-Arts de Boston a récemment acquis, auprès de la galerie Nicholas Hall, un tableau d’Odilon Redon intitulé L’Ange du destin. Un ange sans ailes ni attributs. La barque néanmoins pourrait être celle de Charon traversant le Styx.

L’œuvre faisait probablement partie des dix-sept peintures vendues par Redon à Ambroise Vollard en 1899, identifiée comme celle qui représentait un « Mauvais ange accroupi, sorte de barque ou des ailes ». 

On trouve dans cette toile plusieurs motifs récurrents dans le répertoire de l’artiste : la barque, mystique ou non, fut déclinée dans des couleurs chatoyantes, souvent au pastel ; le visage torturé du personnage, dont le crâne est traversé par le ciel, rappelle les figures littéraires ou oniriques de Caliban, du Gnome ou de l’Homme cactus. Quant à l’ange, il peut être guerrier, il est aussi déchu, souvent. Parmi ceux que peignit Redon, l’un, en 1875, obéit à une composition assez similaire à celle du tableau de Boston : la ligne d’horizon la divise en deux, la partie inférieure est peinte dans les tons bruns tandis que le ciel bleu est traversé par un nuage blanc ; dans les deux cas, la figure se trouve à moitié dans l’ombre, les bras repliés sur elle-même.

Ce tableau rejoint dans les collections plusieurs autres œuvres d’Odilon Redon, peintures et estampes.

Back To Top